Prechod na navigáciu Hlavné menu

Monuments historiques

« Pustý hrad » Le château désert

Chateau désertLe château fort du vieux Zvolen (Starý Zvolen), que l’on appelle chäteau désert (Pustý hrad) depuis le XIXe siècle, est l’un des hauts lieux historiques de la Slovaquie centrale. La partie la plus ancienne est le donjon roman, qui occupe la partie la plus élevée de l’enceinte fortifiée, à 571 m d’altitude. Entre 1172 et 1196, le château désert fut le siège administratif du comitat royal, qui s’étendait sur un territoire comparable à celui de la Slovaquie centrale actuelle. Une grande enceinte fortifiée, le « refugium », fut construite entre 1241 et 1255 englobant une superficie totale de 7,6 ha, et toutes les constructions ultérieures se firent à l’intérieur de la forteresse.
Le château désert perdit de son importance au milieu du XVe siècle. Ses tours, ses palais et ses bastions servirent uniquement de casernement à une partie importante de l’armée de Ján Jiskra de Brandýs. Lors de la prise du château par Ján Huňady, l’édifice fut détruit par un incendie et réduit en ruines.
Les premières fouilles systématiques dans l’enceinte du château désert débutèrent en 1886 et les fouilles archéologiques sont intégralement financées sur le budget de la ville de Zvolen depuis 1992. Les vestiges peu à peu mis à jour sont préservés dans le parc municipal boisé qui constitue un but de promenade apprécié des amateurs de repos et d’histoire.

 

 


 

Le château de Zvolen

Zvolenský zámokCe château gothique doté d’une fortification de la Renaissance se dresse sur une hauteur au sud de la place du marché. Il fut construit au cours du dernier tiers du XIVe siècle par Louis 1er le Grand de Hongrie, pour servir de résidence de chasse, dans le style des castels italiens. Le château changea plusieurs fois de mains. Le roi Matthias Corvin et son épouse Beatrix aimèrent y séjourner ; il fut la résidence de Ján Jiskra de Brandýs et appartint également à Ján Thurzo.
C’est au rez-de-chaussée que se trouvent que se trouvent les pièces les plus remarquables, avec leurs voûtes à nervures en pierre éclairées par des fenêtres étroites. Dans l’aile est du château se trouve une chapelle à deux niveaux, gothique à l’origine, dont les portails sont d’une grande beauté. C’est à la faveur de la première transformation majeure du château, entre 1491 et 1510, que la fortification extérieure y fut ajoutée. Quant au remaniement dans le style Renaissance, il est daté de 1548. Le château fut surélevé d’un étage muni de meurtrières, agrémenté en coins de tourelles en encorbellement et coiffé d’une attique.
Le château connut une deuxième transformation dans le style baroque au cours de la seconde moitié du XVIIIe siècle, où fut réalisé, dans la grande salle royale, le plafond à caissons orné des portraits de 78 empereurs romains. Le château fit partie des biens de la couronne jusqu’à la moitié du XVIIe siècle.
Il est aujourd’hui un monument historique national et abrite la galerie nationale slovaque.

 


 

Église Sainte Elisabeth

C’est l’église qui domine la place du Soulèvement National Slovaque (Námestie SNP). Sa sacristie qui date de la fin du XIIIe siècle est l’édifice le plus ancien de la place. Des fouilles ont commencé dans le cadre de la deuxième tranche des travaux de restauration de la place, qui ont révélé l’existence de sépultures chrétiennes.

 

 


 

Église protestante de la Sainte Trinité

Evanjelický kostol

Bien que la ville de Zvolen fût marquée par la Réforme, les protestants ne furent pas autorisés pendant longtemps à construire leur église. C’est en 1783 qu’ils décidèrent d’acquérir sur la place la maison Bossaniov (Bossaniovský dom), qui fut transformée deux ans plus tard en un modeste lieu de culte. Selon les lois en vigueur, l’entrée de la salle de prières protestante et des églises devait obligatoirement être du côté de la cour, si bien que l’autel fut d’abord construit du côté est de la rue. Vers 1850, la construction d’un clocher fut sérieusement envisagée, mais les protestants durent surmonter bien des difficultés avant d’y être autorisés et ils durent se passer de clocher et de cloches jusqu’en 1856. Un document scellé dans la muraille au pied d’une des colonnes rappelle ces difficultés. L’église a été remaniée pour la dernière fois dans le style néogothique dans les années 1922-1923, et c’est ainsi qu’elle se présente aujourd’hui.

 


 

« Finkova kúria » et musée des eaux et forêts et du bois

MúzeumLe manoir de « Finkova Kúria » est situé au nord de la place du Soulèvement National Slovaque (Námestie SNP). Cette demeure édifiée dans le style Renaissance a été progressivement remaniée dans le style baroque. La grande maison située au centre de la ville, avec ses voûtes dans le style Renaissance et sa cheminée baroque constitue un autre édifice intéressant. Elle abrite aujourd’hui le musée des eaux et forêts et du bois, où sont exposés des meubles anciens, des horloges, des cristaux, de la porcelaine et des costumes traditionnels. Il existe par ailleurs dans le centre ville plusieurs maisons bourgeoises qui ont gardé leur cachet de la Renaissance.

 


 

Zolná

ZolnáC’est dans ce village, dont la fondation remonte à la deuxième moitié du XIIIe siècle, que se trouve l’église de l’apôtre saint Matthieu. Construite dans le style du début du gothique, elle a été remaniée au cours des siècles. La nef et le chœur sont ornés de peintures murales du XIVe siècle qui font de l’église de Zolná l’un des monuments historiques les plus précieux de la Slovaquie.


 

Očová

Ce village est mentionné pour la première fois en 1263 et il a su préserver en partie les traditions du folklore, de l’architecture populaire, de la broderie artisanale et de la fabrication des instruments à vent slovaques traditionnels comme le « fujara », sorte de chalumeau. L’église du XIVe siècle abrite de précieuses fresques ainsi qu’un autel du maître Pavol de Levoča. Očová est également la patrie de Matej Bell (1684-1749), qui fut un génie universel. Pour les amateurs d’aventures, il est possible, à partir du terrain de l’aéroclub d’Očová, de survoler les environs immédiats et toute la région.


 

Vígľaš

Ce village est dominé par les ruines d’un château édifié à la fin du XIVe siècle, sur le modèle du château de Zvolen voisin. Le plan d’ensemble de l’édifice original, qui comportait trois ailes autour d’une cour rectangulaire, a été modifié au XVIe siècle par l’adjonction d’une fortification avec quatre bastions en coins. Le château servit pour la dernière fois dans l’entre- deux-guerres.


 

dnes je: 27.3.2017

meniny má: Alena

webygroup

Slovenská verzia
English version
Deutch version
Poľská verzia
Magyar verzió

11114498

27.3.2017
Úvodná stránka